DOUBLE STEREO

Résidences et expositions. Paysage et art contemporain.

« Entendons-nous bien : voyager, oui, il faut voyager, il faudrait voyager. Mais surtout ne pas faire de tourisme. »

Marc Augé, L’Impossible Voyage – le tourisme et ses images, Ed. Payot & Rivages, Paris 2013

DBS1

Créé en 2008, le projet DouBleStéréo se base sur deux données essentielles du présent : d’une part la construction en acte d’un monde globalisé, et d’autre part la notion de tourisme, caractéristique de notre société contemporaine comme type d’activité tenant une place économique et culturelle fondamentale.

Les règles de DouBleStéréo sont simples :

-1. Un domaine de recherche : le paysage, envisagé selon une approche artistique.

-2. Un fonctionnement selon deux étapes successives :

a. La première étape consiste à permettre à plusieurs artistes de passer un temps égal d’environ 10 jours en résidence dans un même lieu. Durant ce temps, les artistes peuvent travailler ensemble, ou au contraire ne jamais se croiser. Ils retournent ensuite dans leur atelier respectif pour travailler à partir de leur vécu.

b. La seconde étape se déroule plusieurs mois après. Les artistes reviennent sur le lieu de la résidence, pour une exposition commune de leurs travaux finalisés.

Dans DouBleStéréo, l’un des artistes est étranger à la région du lieu de résidence et le découvre, et au moins un autre est autochtone ou résident proche de cette région. Il y a donc (au minimum) double dédoublement, celui des artistes et celui des cultures. Le background est multiple, le territoire est unique et il est abordé dans un temps commun.

Les trajectoires créatrices sont nécessairement singulières et donc possiblement divergentes. DouBleStéréo n’a pas plus pour objectif de lisser ces divergences que de les cultiver. Il se veut juste témoin – ou éventuellement déclencheur – de processus d’altérité.

DBS4 DBS3 RELOADED 2