porte son intérêt plus particulièrement sur les non-lieux, ces espaces construits pour n’être habité qu’hâtivement, sans possibilités de création de dialogues ou d’échanges, simples organes de parcours, ou comme les autoroutes simples espaces des transit.
CV
[simpleviewer gallery_id= »18″]